top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurDr A A Mundewadi

Traitement ayurvédique à base de plantes pour les accidents vasculaires cérébraux

La paralysie ou l'accident vasculaire cérébral est une condition médicale dans laquelle des dommages ou un dysfonctionnement des différentes parties du corps se produisent en raison d'une pathologie dans le cerveau qui résulte soit d'une diminution de l'apport sanguin (80 à 85 %) ou d'un saignement dans le cerveau (15 à 20 %). L'apport sanguin aux vaisseaux cérébraux est généralement réduit en raison de l'athérosclérose ou de caillots sanguins appelés emboles. Les symptômes de paralysie ou d'accident vasculaire cérébral comprennent une faiblesse ou une paralysie des membres, une paralysie des muscles du visage, des difficultés à parler, des problèmes de coordination, des vertiges et des problèmes de vision, des maux de tête soudains et une perte de conscience. Selon la partie du cerveau touchée et sa gravité, la paralysie peut entraîner une monoplégie (affectant un membre), une hémiplégie (affectant les membres supérieurs et inférieurs d'un côté) et une paraplégie (affectant les deux membres inférieurs). La paralysie aiguë est une urgence médicale et doit généralement être traitée dans les soins intensifs de l'hôpital afin d'éviter des complications graves et la mort. Une fois la phase aiguë passée, le traitement ayurvédique à base de plantes doit être initié au plus tôt, éventuellement dans les trois à quatre jours suivant la crise paralytique afin d'obtenir le maximum de bénéfices du traitement. Le traitement ayurvédique à base de plantes pour la paralysie ou les accidents vasculaires cérébraux comprend à la fois des médicaments oraux et une thérapie localisée. La thérapie locale se présente sous la forme d'application d'huiles médicinales, de fomentation avec des décoctions médicamenteuses et de massage avec divers onguents et pâtes à base de plantes. La thérapie locale aide à stimuler les jonctions neuromusculaires et à renforcer les muscles et les tendons. Ce traitement stimule également le cerveau et les nerfs pour qu'ils guérissent au plus tôt. Des médicaments oraux sont initialement fournis pour guérir les dommages dans le cerveau et pour inverser la pathologie de la maladie. Étant donné qu'une attaque ischémique entraîne une réduction de l'apport sanguin, des plantes médicinales ayurvédiques sont administrées pour traiter l'athérosclérose et les caillots sanguins, le cas échéant. En cas de paralysie hémorragique, un traitement est donné pour cicatriser et apaiser les artères et capillaires endommagés. Un traitement supplémentaire est administré pour guérir les cellules nerveuses endommagées et pour aider au processus de régénération. Le traitement est ensuite poursuivi afin de réhabiliter l'individu affecté, de minimiser les dommages et de provoquer un rétablissement dans toute la mesure du possible. Les exercices gradués et la physiothérapie sont également indispensables, ainsi que les médicaments oraux et les massages. Selon l'étendue et la gravité de la paralysie, les personnes les plus touchées nécessitent généralement un traitement pendant des périodes allant de deux à quatre mois. Le traitement ayurvédique à base de plantes peut apporter une amélioration substantielle et significative chez les personnes atteintes de paralysie ou d'accident vasculaire cérébral. Traitement ayurvédique à base de plantes, plantes médicinales, paralysie, accident vasculaire cérébral

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Vieillissement inversé, une perspective ayurvédique

Dans un autre article, des faits simples sur le vieillissement inversé ont été abordés dans le cadre de la médecine moderne, ainsi que quelques conseils pratiques pour une bonne santé. Dans cet articl

Gestion ayurvédique de la douleur

La douleur est l’un des symptômes les plus courants qui obligent les gens à consulter un médecin ; c’est également l’une des principales causes d’invalidité chronique et de mauvaise qualité de vie. Ce

Comments


bottom of page